livre jeunesseGallimard (collection Page Noire, 1996; collection Folio Junior, 2002). 136 pages. A partir de 12 ans.

Dans la vitrine du miniaturiste, Alicia et ses amis admirent des figurines si parfaites qu'on les croirait vivantes. Le vieil artiste chinois qui les fabrique les soigne d'ailleurs comme si elles l'étaient. Tous les élèves du collège rêvent d'en posséder une. Mais les rares privilégiés qui accèdent à ce rêve semblent transformés à jamais...

Une histoire mystérieuse, entre conte fantastique et roman d'apprentissage.

Au fur et à mesure de la lecture, on est entraîné dans une spirale qui mêle adroitement la réalité et le jeu de enfants, la beauté du travail de l'artiste et la crainte qu'il ne fabrique des miniatures vivantes. On devine progressivement dans quel piège diabolique vont tomber les enfants, à quelles violences ils vont se livrer, quel drame se noue. On est à la fois dans une énigme policière et dans un roman fantastique, dans un conte cruel ou un cauchemar.
C'est une sorte de roman d'atmosphère, qui horrifie le lecteur qui voit les enfants vendre leur vie pour assouvir leur désir de possession, qui joue des tensions psychologiques, qui sous couvert de raconter un souvenir ravive un épisode ambigu de l'enfance de la narratrice. L'écriture est suggestive, permettant à la frayeur de s'installer. Qui, à la fin de la lecture, osera encore chanter le vert paradis des enfances innocentes ? Un excellent livre pour des lecteurs de 12-13 ans et plus.
Jean TANGUY (www.livres-jeunesse.net)